vendredi 28 février 2020

Homme de Galilée

Mugharet el-Zuttiyeh (ou « Grotte des Voleurs » en français) est un site préhistorique de Galilée, en Israël. C'est là que fut trouvé en 1925, par l'archéologue britannique Francis Turville-Petre, le crâne fossile connu sous le nom d' « Homme de Galilée ».

L'Homme de Galilée est aujourd'hui attribué à l'espèce Homo heidelbergensis, des études ayant conclu que la face ne présentait pas la même morphologie que celle des néandertaliens.

Sa fiche Wikipedia

jeudi 27 février 2020

Homme de Yunxian

L’Homme de Yunxian est le nom donné à deux crânes fossiles du genre Homo, découverts en 1989 et 1990 par Tianyuan Li sur le site de Xuetangliangzi, dans le xian de Yun (Hubei), en Chine. Ils sont datés de 936 000 ans.

Source : Wikipedia

mercredi 26 février 2020

Homme de Yuanmou

L'Homme de Yuanmou est le nom donné à deux incisives fossiles du genre Homo, découvertes en 1965 près du village de Danawu, dans le xian de Yuanmou, situé dans la province du Yunnan, dans le sud-ouest de la Chine

Source : Wikipedia

mardi 25 février 2020

LD 350-1

LD 350-1 est un fragment de mâchoire fossile attribué au genre Homo et daté de 2,75 à 2,8 millions d'années. Ce reste fossile, considéré au moment de sa description en 2015 comme le plus ancien du genre humain, a été découvert en 2013 sur le site de Ledi-Geraru, dans la région de l'Afar dans le nord-est de l’Éthiopie, par Chalachew Seyoum, étudiant éthiopien à l'Université d'État de l'Arizona (États-Unis).

LD 350-1 est une mandidule partielle, constituée de la partie gauche du corps de celle-ci, comportant cinq dents : une canine, une prémolaire et trois molaires. Ce fragment fossilisé provient d’un individu adulte.

Source : Wikipedia

lundi 24 février 2020

Homme de Wushan

L'Homme de Wushan est le nom donné à des fragments fossiles d'hominidé, constitués d'une portion de mandibule droite portant deux molaires usées et d'une incisive maxillaire isolée, découverts en 1985 sur le site de Longgupo, dans le xian de Wushan de la municipalité de Chongqing, en Chine centrale.

Datée d'environ 2,5 millions d'années, cette mandibule fossile appartient à la famille des hominidés, mais son attribution précise demeure débattue entre la sous-famille des ponginés et la sous-tribu des hominines, avec une appartenance possible au genre Homo.

Source : Wikipedia

dimanche 23 février 2020

Hominoïde / Hominoidea

Les Hominoidea (Hominoïdes, ou grands singes, ou encore singes sans queuea,1) forment l'une des deux super-familles de singes de l'Ancien Monde ou Catarrhiniens. Les Hominoïdes comprennent les gibbons, les orang-outans, les gorilles, les chimpanzés et les humains. L'autre super-famille est celle des singes à queue de l'Ancien Monde, ou Cercopithecoidea.

Dénomination

L'expression « grands singes » est utilisée pour nommer l'ensemble des singes sans queue qui constituent cette super-famille, comme traduction de l'anglais « apes », qui s'oppose dans cette langue à « monkeys », qui ne désigne que les autres singes de l'Ancien Monde et les singes du Nouveau Monde.

Source: Wikipedia

samedi 22 février 2020

Homininés / Homininae

Les Homininés (Homininae) sont une sous-famille de primates simiiformes, de la famille des Hominidés. Cette sous-famille rassemble les hominoïdes euro-africains, à savoir les tribus des Gorillini (les gorilles) et des Hominini (les hommes et les chimpanzés).

Sa fiche Wikipedia

vendredi 21 février 2020

Pithecanthropus erectus (homme de Java)

L'Homme de Java est le nom donné à un ensemble de fossiles appartenant à l'espèce Homo erectus, découverts à Trinil, au bord du fleuve Solo (12 km à l'ouest de Ngawi), dans la province de Java oriental. Les premiers vestiges fossiles ont été découverts en 1891 et 1892 par le médecin et anatomiste néerlandais Eugène Dubois. Ils lui ont permis de définir en 1894 l'espèce Pithecanthropus erectus, renommée dans les années 1960 Homo erectus. D'autres fossiles ont été mis au jour par la suite à Trinil, en 1898 et 1900, puis en 1978. L'attribution de certains d'entre eux à l'espèce Homo erectus est discutée. Selon la dernière étude de datation publiée en 2014, la couche géologique des fossiles de 1891 serait datée d'environ 500 000 ans.

Sa fiche Wikipedia

jeudi 20 février 2020

Lufengpithecus

Lufengpithecus est un genre éteint de primates de la famille des hominidés, généralement placé dans la sous-famille des ponginés, et ayant vécu au Miocène dans ce qui est maintenant le sud de la Chine.

Source : sa fiche Wikipedia

mercredi 19 février 2020

Homme de Sangiran

Le site des premiers hommes de Sangiran se trouve dans le centre de l'ile de Java, en Indonésie, à 15 km au nord de la ville de Surakarta, dans la vallée du fleuve Solo. Sa superficie délimitée est de 48 km2. Le site a été inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO en 1996.

Principaux fossiles trouvés sur le site

Les plus de 80 fossiles humains découverts à ce jour sur le site, dont 10 crânes partiels et 14 mandibules, peuvent se répartir en deux grandes familles, les spécimens robustes, jugés les plus anciens, et les spécimens graciles, jugés les plus récents.

- Spécimens robustes

Sangiran 4
Le crâne partiel Sangiran 4, ayant conservé son palais et l'essentiel de son maxillaire avec ses dents, fut découvert par Gustav von Koenigswald en 1939, et donna lieu à la création de l'espèce Pithecanthropus robustus.

Sangiran 6
La mandibule très robuste Sangiran 6, découverte par Gustav von Koenigswald en 1941, fut attribuée à la nouvelle espèce créée en 1942 à cette occasion Meganthropus palaeojavanicus.

Sangiran 27
Sangiran 31

- Spécimens graciles

Sangiran 2

Sangiran 2 est une calotte crânienne découverte par Gustav von Koenigswald en 1937.
Ce fossile fut attribué à l'espèce Pithecanthropus erectus, devenue ensuite Homo erectus.

Sangiran 17

Le crâne Sangiran 17 fut découvert en 1969 et décrit en 1973 par le paléoanthropologue indonésien S. Sartono. C'est le crâne le plus complet découvert à ce jour sur le site. Son volume endocrânien est estimé à 1 029 - 1 125 cm3.

Sa fiche Wikipedia