vendredi 7 mars 2008

Homme de Florès : l'hypothèse de la carence en iode

Australie : Homo floresiensis ne serait peut-être qu'un malade victime d'une grave carence en iode ayant entraîné une sorte de “crétinisme endémique“. C'est ce que viennent de révéler trois chercheurs australiens après avoir observé des traces caractéristiques d'une insuffisance thyroïdienne, sans doute causée par ce déficit pendant la grossesse de la mère. Les fossiles examinés proviendraient donc de chasseurs-cueilleurs qui ne trouvaient pas de nourriture assez riche en iode.

Source : Proceedings of the Royal Society B, 4 mars 2008

Source : Science Actualités du 07/03/08