jeudi 1 octobre 2009

L'australophithèque souffrait déjà de brucellose

Le plus ancien cas d'infection humaine découvert à ce jour aurait été détecté sur des os d'Australophithecus africanus, des hominidés ayant vécu voici 2 à 5 millions d'années et retrouvés dans les années 1970 sur le site de Sterkfontein, en Afrique du Sud. Des lésions dues à la brucellose, maladie infectieuse d'origine animale transmise par des coccobacilles, auraient été décelées sur des vertèbres lombaires datées de -2,8 millions d'années. Selon Ruggero d'Anastasio, paléoanthropologue de l'université Gabriele d'Annunzio de Chieti, en Italie, la brucellose se transmettant à l'homme notamment par contact avec de la viande infectée, cette découverte apporterait surtout une preuve directe de la consommation de viande par les australopithèques. Une hypothèse que l'on suspectait déjà à travers quelques traces de découpe laissées sur des os par des outils de pierre.

Source : Sciences et Avenir d'octobre 2009