mercredi 13 janvier 2010

Sahelanthropus tchadensis

Sahelanthropus tchadensis est le nom donné à un ensemble de fossiles appartenant à une espèce éteinte de primate, considérée par une partie seulement de la communauté scientifique comme un hominine bipède. Le premier spécimen fossile, surnommé « Toumaï », a été découvert au Tchad en juillet 2001 par l'équipe de Michel Brunet dans des niveaux géologiques dont l'âge est compris entre 6,8 et 7,2 millions d'années, selon les résultats obtenus en 2008 par une méthode de datation absolue. Toutefois la méthode s'apparente dans ce cas à un raisonnement de type circulaire d'autant que selon toute vraisemblance le crâne faisait partie d'une tombe récente que le vent venait de dégager.

Il s'agirait pour certains auteurs de l'une des premières espèces de la lignée humaine, probablement très proche de la divergence chimpanzés-hominines. La date de cette divergence est estimée entre -6 et -5 millions d'années par la majorité des études moléculaires, ce qui est donc en désaccord avec l'hypothèse d'un homininé aussi ancien.

En tout état de cause, cette découverte a contribué à la remise en question de l'East Side Story, une théorie popularisée par Yves Coppens selon laquelle l'émergence de la lignée humaine a eu lieu à l'est de la vallée du Rift africain, en relation avec des changements climatiques.

Source : Wikipedia

Age : 7 millions d'années
Taille : 1,15 à 1,25 m
Poids : 23-35 kg
Localisation : Tchad (erg dunaire du Djourab)
Habitat : Zone boisée à proximité du bord de l'eau
Feux : ?
Outils : ?

Sa fiche sur Hominidés.com