jeudi 1 juillet 2010

Ötzi, l'homme qui valait 175 000 euros

En 1991, un couple de randonneurs allemands découvrait Ötzi, un homme préhistorique congelé dans le Nord de l'Italie. Aujourd'hui, le couple reçoit, enfin, une récompense.

Il y a 19 ans, Erika et son mari Helmut Simon, décédé en 2004, découvraient lors d’une promenade en montagne à 3210 mètres d’altitude, le corps d’un homme congelé, armé et habillé, mort lors d’un combat il y a plus de 5000 ans. Aujourd’hui, et après des années de procès et de négociations, "une récompense à hauteur de 175.000 euros va être versée" à la famille Simon, a indiqué mardi leur avocat. Et ce n’était pas gagné.

Le gouvernement de la province autonome du Nord de l’Italie où les Simon ont découvert Ötzi avait initialement voulu leur verser la somme de 50.000 euros. Insuffisant pour le couple qui, par la suite, avait saisi la justice. L’année dernière la province italienne avait proposé la somme de 150.000 euros, mais l’accord entre les deux parties avait échoué. De nombreuses années de négociations ont donc abouti à ces 175.000 euros. Mais, selon l’avocat des randonneurs, "cela serait revenu beaucoup moins cher à la province de se montrer plus généreuse dès le départ". En effet, les dépenses d’avocat et de procédures s’élèvent à environ 48.000 euros, des frais que la province doit rembourser.
Est-ce la fin de la malédiction ?

Ötzi a été découvert en 1991 dans le glacier des Dolomites italiennes à Hauslabjoch. De la famille des homo sapiens, il a été enseveli par la neige juste après sa mort, ce qui lui a permis de bénéficier d’un processus de momification naturelle. Les scientifiques estiment qu’Ötzi avait environ 45 ans lors de sa mort, il mesurait 1m 59 pour environ 40 kilos. Après sa découverte, les photos d’Ötzi ont fait le tour du monde, il repose désormais dans une chambre froide du musée d’archéologie italien de Bozen-Bolzano. Grâce à sa conservation particulière, le public peut l’admirer sous une vitrine spéciale. C’est actuellement l'une des momies les plus anciennes connues et ses chaussures étaient considérées comme les plus vieilles jamais retrouvées, toutefois supplantées par les récentes découvertes de mocassins datant d’il y a 5500 ans dans une grotte en Arménie.

Dès sa découverte, Ötzi avait fait l’objet de polémiques et de rumeurs improbables. En effet, il semblerait, selon certains journalistes à la recherche de sensationnel, que la momie soit maudite. Ainsi, plusieurs personnes sont décédées depuis la découverte, à commencer par Helmut Simon, puis le guide de montagne, l’archéologue, le journaliste et enfin le chef de recherche, si l’on en croit le relevé fait par la presse. Mais pour Erika Simon, la malédiction semble ne plus opérer…

Source : TF1 news du 30/06/2010