mercredi 4 août 2010

Découverte dans une caverne suisse des plus anciens fossiles de chien

Des chercheurs ont découvert dans une caverne en Suisse des fragments de crâne et de dents d'un chien remontant à plus de 14.000 ans et qui pourraient être les plus anciens fossiles connus de ce mammifère.

"Au cours d'une nouvelle analyse de restes de faune, nous avons identifié des fragments de crâne et de dents d'un chien d'espèce domestique. Un grand fragment de maxillaire a été tout de suite daté de 14.100 à 14.600 ans avant J-C", précisent ces chercheurs dans International Journal of Osteoarchaeology.

"Nous soutenons que ce fragment de maxillaire doit maintenant être considéré comme la première preuve indiscutable que nous ayons de l'existence d'un chien domestique à cette date", ajoutent les chercheurs de l'Université allemande de Tübingen dans leur article.

Ces os fossilisés font partie d'un ensemble archéologique découvert en 1873 dans la caverne de Kesslerloch dans le canton de Schaffhausen (nord), indique lundi l'agence suisse ATS.

Mais c'est seulement l'an dernier que des chercheurs de l'Université de Tübingen se sont intéressés de près aux fragments fossilisés de l'ensemble.

Des archéologues belges avaient annoncé avoir découvert un crâne de chien datant de 30.000 ans mais le chercheur Hannes Napierala a exprimé ses doutes à l'agence ATS: "Nous sommes sceptiques parce que les dents ressemblent beaucoup à celles d'un loup".

Selon les chercheurs, les fragments trouvés à Schaffhausen se distinguent nettement de ce que pourraient être des fragments de loups.

Source : Sciences et Avenir du 02/08/2010