dimanche 13 février 2011

Evolution : Lucy marchait presque aussi bien que nous

Publiée dans Science par une équipe américaine, l’étude de l’os fossilisé du pied d’un Australopithèque de la même espèce que la célèbre Lucy, découvert comme elle en Ethiopie, prouve la présence d’une voûte plantaire, signe d’une bipédie proche de la nôtre.

Ce morceau d’os de 3,2 millions d’années, découvert à Hadar, en Ethiopie, éclaire d’un jour nouveau tout un pan de l’évolution de la lignée humaine. Il s’agit du 4e os du métatarse (os de la plante du pied, connecté au 4e orteil) d’un Australopithecus afarensis, l’espèce à laquelle appartenait Lucy. Une pièce anatomique qui manquait jusqu’ici aux paléoanthropologues. Sa structure indique que son propriétaire avait un pied doté d’une voûte plantaire, fait pour marcher au sol et non pour grimper aux arbres.

Cet élément complète et renforce le schéma d’une Lucy largement bipède, déjà esquissé depuis les années 1970 par la hanche et le genou du célèbre fossile. Si les os des mains incurvés des précédents fossiles d’afarensis montrent également une adaptation à l’arboricolisme, il s’avère donc que grimper aux arbres était pour lui une activité occasionnelle : "Je suis sûre qu’ils allaient parfois dans les arbres, mais ils ne devaient pas le faire beaucoup mieux que vous et moi !", conclut Carol Ward, paléontologue à l’Université du Missouri à Columbia.   

Source : MaxiSciences du 11/01/2011