mardi 17 mai 2011

Néandertal a-t-il disparu d’Europe avant l’arrivée de sapiens ?

Publiée tout récemment dans Proceedings of the National Academy of Sciences, une nouvelle radio-datation, par une équipe irlando-britannique, d’os néandertaliens trouvés dans le Caucase, vieillit ceux-ci de presque 10.000 ans, relançant le débat sur la coexistence de cette espèce et de la nôtre dans l’Europe paléolithique.

L’équipe de Ron Pinhasi, archéologue à l'Université de Cork (Irlande) et de Thomas Higham, paléoanthropologue à l’Université d'Oxford (Royaume-Uni), a procédé, à l’aide des techniques les plus modernes utilisant le radiocarbone, à une re-datation d’os fossilisés trouvés sur le site néandertalien de Mezmaiskaya, dans le Caucase (Russie). Résultats : les plus récents de ces fossiles remontent à environ 40.000 ans - donc probablement avant la conquête de l'Europe par Homo sapiens - et non à 33.000, comme on l’avait estimé.

Selon l’équipe, les datations de vestiges néandertaliens d’Europe effectuées jusqu’à présent souffraient des limites techniques du radiocarbone, voire de la contamination des échantillons par des éléments chimiques actuels. La part de gènes néandertaliens dans nos chromosomes, établie l’année dernière, quant à elle, pourrait être due, selon les auteurs, à des rencontres ponctuelles survenues bien avant l’arrivée d’Homo sapiens en Europe.

"Je ne crois pas qu'il y avait des régions où les Néandertaliens vivaient à côté de l'homme moderne. Je ne trouve pas ça très faisable", dit Pinhasi. "Mon intuition serait que, probablement, le dernier homme de Néandertal et les premiers humains modernes peuvent avoir cohabité un peu… mais pas longtemps", conclut pour sa part Higham, concédant un peu de terrain à ceux de ses collègues qui ne partagent pas leur vision des choses.

Source : MaxiSciences du 14/05/2011