vendredi 22 juillet 2011

L’Homo Sapiens et l’Homme de Néandertal ont eu des enfants

L’Homme moderne et l’Homme de Néandertal ont vécu ensemble et ont mélangé leur patrimoine génétique lorsque l’Homo sapiens a quitté l’Afrique pour coloniser les autres continents, il y a plus de 50 000 ans.

Une étude de l’Université de Montréal (UdeM) publiée récemment a en effet confirmé qu’une partie du chromosome X de l'humain provient de l'homme de Néandertal et se retrouve uniquement chez les peuples non africains.

Selon une équipe internationale de chercheurs dirigée par Damian Labuda, du Département de pédiatrie de l'UdeM et du Centre de recherche du CHU Sainte-Justine, ce croisement entre les deux populations aurait eu lieu au Moyen-Orient.

L'homme de Néandertal, dont les ancêtres ont quitté l'Afrique il y a entre 400 000 ans et 800 000 ans, a évolué sur un territoire qui correspond aujourd'hui principalement à la France, l'Espagne, l'Allemagne et la Russie. Il aurait vécu jusqu'à il y a environ 30 000 ans. Les premiers hommes modernes ont quitté l'Afrique il y a entre 80 000 à 50 000 ans.

« Notre étude confirme une hypothèse répandue, comme quoi l’homme de Néandertal était plutôt proche de nous puisque des Homo sapiens ont eu des enfants fertiles avec eux », a ajouté M. Labuda.

Si cette découverte répond à une interrogation, elle ouvre la porte à plusieurs questions. « Il faut toujours déterminer l’étendue des relations entre les deux espèces. Ensuite, il faut savoir si cette diversité génomique permise par le métissage a aidé l’Homo sapiens à s’adapter aux climats de l’Asie, du nord de l’Europe, de l’Australie et des Amériques », a conclu le chercheur.

Le métissage aurait aussi permis à l’homme d’enrichir son patrimoine génétique puisque peu de spécimens ont entrepris le grand voyage à l’extérieur de l’Afrique.

Source : Canoe du 20/07/2011