lundi 22 août 2011

Découverte exceptionnelle de l’os frontal d’un homme de 170 000 ans dans la grotte du Lazaret

L’os frontal d’un jeune homme de 170 000 ans a été retrouvé dans le sol de la grotte du Lazaret à Nice. Une découverte préhistorique majeure, attendue par les paléontologues français qui fouillent le site depuis 50 ans.

Les restes d’un jeune homme de moins de 25 ans, vieux de 170 000 ans, ont été retrouvés dans la terre de la grotte maritime du Lazaret à Nice. La paléontologue Marie Antoinette de Lumley estime qu’il s’agit d’un chasseur nomade de la Côte d’Azur.

Si aucun squelette entier n’existe de l’Homo Erectus – cet hominidé n’enterrait pas ses morts – cette découverte préhistorique demeure majeure. Car, l’os frontal appartenait à l’un des tout derniers Homo Erectus.

Déterré par des étudiants participants aux fouilles estivales, ce morceau de calcium pourrait dévoiler d’importantes précisions permettant de comprendre l’évolution d’Homo Erectus vers son successeur, l’homme de néandertal.

Pour le moment, l’os frontal s’accroche encore, à l’envers, au sol de la grotte. Il faudra que la terre sèche autour de l’os, avant que celui-ci puisse être délicatement dégagé. “Nous dégageons actuellement un sol extraordinaire”, annonce Henry Lumley, préhistorien qui dirige les fouilles depuis le commencement au 1er septembre 1961. Il devra attendre quelques jours de plus avant de découvrir le haut du visage de cet inconnu.

Source : National Geographic du 19/08/2011