vendredi 18 novembre 2011

Sediba, le fossile de l’année, exposé à Londres

Le Muséum d'Histoire naturelle de Londres vient de recevoir une nouvelle acquisition qui devrait combler public et chercheurs : une réplique des fossiles d'Australopithecus sediba, ces préhumains de 1,9 millions d’années découverts en 2008 qui divisent encore la communauté scientifique.

Australopithecus sediba, présente un curieux mélange de traits simiens et humains qui embarrasse grandement les paléontologues pour le classer par rapport à la lignée humaine. Mais cette hésitation rend également fascinante l'observation des fossiles de cette espèce qui arrivent tout juste au Muséum d’Histoire naturelle de Londres.

En fait, il s’agit plutôt de répliques (moulages) des fossiles, cadeau du gouvernement d'Afrique du Sud (et de l'Université de Witwatersrand, Johannesbourg), où ces spécimens ont été découverts (2008, site de Malapa) et étudiés depuis. "C’est l'un des fossiles les plus excitants et les plus controversés trouvés ces dernières années, et c'est fantastique d'avoir ce matériel au musée. Les chercheurs vont se mettre au travail avec, mais le public pourra aussi le voir, et nous espérons que cela va vraiment aider à rendre la science vivante", a déclaré le Pr Ian Owens, directeur scientifique du muséum cité par BBC News.

Des observations nécessaires tandis que des recherches sont encore en cours sur cette espèce, en particulier sur de possibles restes de tissus mous associés aux ossements.

Source : MaxiSciences du 17/11/2011