mardi 17 janvier 2012

Des grands singes présents en Europe il y a 7 millions d’années

Publiant leur étude dans le Journal of Human Evolution, des chercheurs européens ont découvert en Bulgarie une prémolaire de grand singe datant d’une époque où on les croyait déjà disparus d’Europe depuis 2 millions d’années. De quoi relancer le débat sur l’origine uniquement africaine de la grande famille des Hominidés…

Une équipe de chercheurs allemands, bulgares et français, dirigée par Madelaine Böhme, du Centre d’étude de l'évolution humaine de l'Université de Tübingen (Allemagne), a mis au jour près de Chirpan, en Bulgarie, une prémolaire de grand singe vieille de 7 millions d'années. Soit plus de 2 millions d’années après la date supposée de leur disparition en Europe à cause de changements climatiques.

L’étude de l’usure et l’analyse chimique (isotopique) de l’émail de cette dent montrent que les grands singes sont loin d’avoir totalement disparu il y a 9 millions d’années faute de trouver leur nourriture dans une Europe devenue plus sèche. En vérité, ils auraient survécu en consommant grain, herbe, noix et autres aliments issus de la savane : le nouveau couvert végétal de leur habitat. Une hypothèse d'ailleurs confirmée par les restes fossiles d'éléphants, de girafes et d’antilopes trouvés également sur les lieux.

La découverte ravive ainsi l’attention des spécialistes de l’origine des Hominidés (hommes, grands singes, et leurs ancêtres) sur l’Eurasie, comme alternative au berceau africain exclusif, actuellement encore largement admis.

Source : MaxiSciences du 13/01/2012