mercredi 14 mars 2012

L'homme de Néandertal était-il déjà un artiste ?

Des analyses effectuées sur des restes organiques situés à proximité des peintures rupestres de la grotte de Nerja (Malaga), en Espagne, découvertes en 1970 conduisent à dater ces prélèvements à environ 43.000 ans. Si les peintures situées à proximité devaient avoir le même âge (ce qui reste à établir), elles seraient les oeuvres d'art les plus anciennes de l'humanité, détrônant ainsi celles de la grotte de Chauvet en France dont l'ancienneté est estimée à 32.000 ans.

Une telle découverte, si elle était confirmée, ébranlerait en outre les fondements de la paléontologie puisque toutes les "oeuvres" connues de ce type sont attribuées à l'homo sapiens sapiens apparu il y a environ 35.000 ans. Celles de Nerja seraient donc plus anciennes et devraient être attribuées à l'homme de Néandertal (homo sapiens).

Faudra-t-il revoir la chronologie de l'humanité, accepter que l'homme de Néandertal était déjà capable de représentations symboliques, et réinterroger la distinction entre l'homme de Néandertal et son successeur ? La polémique fait rage en Espagne: "révolution scientifique" ou "paroles en l'air" sur ce qui n'est encore qu'une hypothèse de travail, les fragments des peintures elles-mêmes n'ayant pas encore fait l'objet d'un travail de datation.

Source : Techno-science-net du 06/03/12