mercredi 25 juillet 2012

La mandibule humaine a été extraite de la grotte de Tautavel

Une cinquième mandibule humaine vieille de 450 000 ans a été extraite de la grotte de Tautavel. Il aura fallu deux semaines pour la libérer avec précaution.

C’est une mandibule d'Homo erectus européen vieille de 450.000 ans qui a été découverte le 6 juillet dans la grotte de Tautavel, dans les Pyrénées-Orientales. Elle a été extraite vendredi et sera bientôt étudiée de très près, d’autant que comme le souligne Tony Chevalier, paléo-anthropologue, "c'est très rare de découvrir des restes dans un tel état de conservation".

Une heure après l'exhumation de cette mâchoire inférieure qui compte encore deux dents et des alvéoles témoignant de la dentition de l'individu, on pouvait seulement dire qu’il s’agissait d’ossements d'un adulte de 30 à 35 ans. Le sexe de l’individu est pour le moment inconnu. "La mandibule semble robuste donc on pourrait plutôt tendre vers un homme, mais il va falloir enlever les sédiments pour le déterminer", explique ainsi le scientifique cité par l'AFP.

Cette partie de mâchoire d'Homo erectus européen ou Homo heidelbergensis est la cinquième découverte de Tautavel. "C'est fabuleux de trouver une mandibule, parce qu'une mandibule, ça parle", s'est réjoui M. Chevalier. Grâce à ces vestiges, il est en effet possible de mieux comprendre les variations au sein des populations. Or, cette nouvelle découverte (qui tient dans le creux de la main) est répertoriée Arago 131 car c'est le 131e reste humain extrait sur ce site particulièrement riche.

D'après les spécialistes, la richesse de Tautavel est liée en partie à des bouleversements géologiques. En effet, en se colmatant pour ne se rouvrir qu'entre 30.000 et 15.000 ans avant notre ère, la cavité a piégé les vestiges et la culture des hommes de -700.000 à -100.000 ans.