mardi 29 octobre 2013

L'australopithèque Sediba présenté en avant-première au Muséum de Toulouse

Mardi, le Muséum d'Histoire Naturelle de Toulouse présentera au public une exposition consacrée à l'Afrique du Sud. A cette occasion sera proposée la reconstitution de l'australopithèque Sédiba.
Vue d'une réplique des fossiles australopithèques Sediba

Ce sera la première apparition en Europe de Sédiba.

Australopithecus sediba

Australopithecus sediba est une espèce du genre Australopithecus proposée en 2010 par une équipe dirigée par Lee R. Berger à la suite de la découverte de deux nouveaux fossiles en Afrique du Sud. Lors du congrès international d'anthropologie qui s'est tenu en avril 2011 à Minneapolis, Lee R. Berger et ses collègues ont développé leur théorie : Australopithecus sediba, l'espèce définie à partir d'un fossile découvert dans une grotte de Malapa, pourrait représenter une forme intermédiaire entre les premiers australopithèques et le genre Homo.

Découvert par un enfant de 9 ans

L'holotype d’Australopithecus sediba est le squelette, partiellement conservé, Malapa Hominin 1 (MH1), découvert dans la grotte de Malapa, à 40 km à l'ouest de Johannesburg et à 15 km au nord-nord-est des sites célèbres d'hominidés fossiles de Sterkfontein, Swartkrans et Kromdraai. La grotte de Malapa est située dans la zone du Cradle of Humankind (berceau de l'humanité), site inscrit à la liste du patrimoine mondial de l'Unesco. Le 15 août 2008, Matthew Berger, le fils de Lee Berger âgé de neuf ans, a découvert le premier fossile d'Australopithecus sediba, une clavicule droite enregistrée sous le numéro d'archive UW885.

Inauguration à Toulouse

Lors de l'inauguration officielle, ce lundi, on notera la présence du ministre sud-africain des Sciences et des technologieset du professeur Thackeray, antropomogue de Johannesburg.

Vidéo : le reportage de Luc Truffert et J-Pierre Jauze


Sorce : France3 Midi-Pyrénées du 28/10/2013