mercredi 4 décembre 2013

L’homme de Néandertal avait des salles à manger, des séjours et des chambres à coucher

ARCHÉOLOGIE – Contrairement aux idées reçues, il n’habitait pas des gites immondes…

S’il vous arrive de dîner d’un plateau-repas dans votre lit ou de dormir parfois sur le sofa de votre salon, sachez que l’homme de Néandertal, lui, n’en faisait rien. Une récente fouille archéologique menée dans un abri sous-roche en Italie a mis au jour un habitat néandertalien fortement structuré.

Dans cette grotte, les archéologues ont découvert trois niveaux distincts. Le premier, le plus haut, servait à dépecer les animaux chassés, à couper la viande, à tanner les fourrures. Une sorte de cuisine en somme.

Une cuisine américaine et une cheminée dans le salon

Le second niveau, le plus large, était le lieu de vie sociale. C’est aussi là que se déroulait la confection des outils de chasse et que se trouvait le foyer. Dans un espace secondaire de niveau, les habitants mangeaient. Une sorte de cuisine américaine ouverte sur un salon, donc.

Enfin, dans le dernier niveau étaient aménagées des couchettes. La chambre à coucher, évidemment.

La grotte, située à Riparo Bombrini, a fait l’objet de plusieurs études. Pour Julien Riel-Salvatore, un des auteurs de la plus récente étude, ce site démontre que «Néandertal utilisait une forme de logique pour organiser ses espaces de vie. Si on définit l’homme moderne selon la capacité à ordonnancer les lieux de vie, alors il faut alors considérer Néandertal comme l’un d’entre eux.»

Source : 20 minutes du 03/12/2013