dimanche 5 janvier 2014

Néandertal était il capable de parler comme un homme moderne ?

Après plusieurs analyses sur l'os hyoïde fossilisé d'un Néandertalien, des scientifiques sont parvenus à la conclusion que cette espèce d'hominidés pouvait être capable de parler. Plus surprenant encore, elle aurait peut-être pu s'exprimer de la même façon que les hommes modernes.

Les Hommes de Neandertal auraient-ils été capables de tenir de longues conversations avec vous ? Cette hypothèse, suspectée depuis la découverte de l'os hyoïde d'un Néandertalien en 1989, semble devenir de plus en plus crédible. L'os hyoïde retrouvé est étrangement similaire à celui des hommes modernes et possède comme ce dernier une structure en forme de fer à cheval.

Désormais, les modèles informatiques ont permis aux chercheurs d'en savoir un peu plus sur l'utilité de cet os, en particulier. Selon de nouveaux résultats publiés dans la revue PLoS ONE, son utilisation par les Néandertal était peut-être similaire à celle des humains modernes. Une conclusion qui suggère que les Néandertaliens possédaient un langage complexe, précisent les scientifiques, cités par la BBC.

Un os bavard

L'os hyoïde est vital, chez les hommes, pour le langage puisqu'il soutient les racines de la langue. Toutefois, chez les primates non-humains, l'os n'est pas placé à la bonne position, les empêchant de s'exprimer comme les hommes. Une équipe internationale de chercheurs a donc décidé d'analyser, de façon plus poussée, le fossile d'os hyoïde de Néandertal découvert grâce à des modèles informatique à rayons X en 3D.

Ces derniers ont ainsi permis aux scientifiques d'étudier le comportement de l'os, situé dans la gorge, avec les autres os l'entourant. "C'est une avancée significative. Cela montre que l'hyoïde de Kebrara 2, retrouvé dans une grotte en Israël, ne ressemble pas juste à celui des hommes modernes. Il était sûrement utilisé d'une manière très similaire", explique Stephen Wroe, de l'Université de New England en Australie, rapporte Discovery News.

Selon lui, cette découverte ne ferait pas avancer la compréhension que de l'Homme de Néandertal mais aussi de l'homme moderne. "De nombreuses personnes estiment que notre capacité à parler est l'une des caractéristiques les plus fondamentales qui font de nous des humains. Si les Néandertaliens pouvaient aussi parler, alors ils étaient vraiment humains aussi", argue-t-il.

Uniquement chez les hommes modernes ?

Il est habituellement accepté que les langages complexes ne sont apparus qu'il y a environ 100.000 ans. Par conséquent, les hommes modernes seraient les seuls à posséder un discours parlé complexe. Toutefois, cette affirmation a rapidement été remise en cause avec la découverte d'un os hyoïde de Néandertal fossilisé en 1989. Retrouvé dans la grotte Kebara, en Israél, ce dernier était particulièrement similaire à celui des hommes modernes.

Des os hyoïdes bien plus vieux ont également été récemment mis au jour, en Espagne. Vieux de plus de 500.000 ans, ils appartiendraient à un parent des Hommes modernes et de Néandertal, l'Homo heidelbergensis. Ces derniers doivent encore être intégrés au modèle informatique, mais le Professeur Wroe estime, d'ores et déjà, qu'ils seront similaires à ceux des humains et Néandertaliens. Cela pourrait donc repousser encore plus loin la date de l'origine des langages complexes.

En revanche, le chercheur prévient : son étude pourrait bien ne pas être acceptée comme une preuve que les Néandertaliens étaient doués de la parole. "Nous avons bien vérifié à ne pas suggérer que nous avions indubitablement prouvé quelque chose. Mais je pense que cela aidera à convaincre un grand nombre de spécialistes", précise-t-il.

Une utilité mécanique

D'après de nombreuses études et observations, les Hommes de Néandertal étaient plus petits et plus trapus que les hommes modernes, avec un très petit menton et un front remontant plus vers l'arrière. Généralement, ils ne sont pas considérés comme des ancêtres directs des humains. Néanmoins, des analyses ADN ont révélé qu'entre 1 et 4% du génome des humains d'Eurasie provient des Néandertals.

Récemment, Dan Dediu du Max Plank Institute for Psycholinguistics, suggérait déjà que l'Homme de Néandertal et les humains modernes partageaient des caractéristiques communes, notamment au niveau du langage. Il affirme que cette nouvelle étude apporte plus de poids à ses conclusions que "les Néandertaliens possèdent un os hyoïde similaire au nôtre, pas seulement dans la forme mais aussi au niveau de ses propriétés mécaniques".

"Les auteurs, eux-mêmes, sont très prudents avant de tirer de fortes conclusions. Mais je pense que leur travail soutient clairement la théorie selon laquelle le langage est une ancienne caractéristique de notre lignée qui remonte au moins au dernier ancêtre que nous partageons avec l'Homme de Néandertal", affirme Dan Dediu. Toutefois, de nombreuses autres études, notamment sur les primates vivants, seront nécessaires pour mieux comprendre les variations parmi les différents hominidés.

Source : MaxiSciences du 27/12/2013