samedi 15 mars 2014

«Little Foot», l'australopithèque qui pourrait être le doyen de l'humanité

HISTOIRE - Il est peut-être encore plus vieux que Lucy...

Petit « homme singe » sud-africain, Little Foot, fossile d'australopithèque le plus complet jamais découvert, est de retour dans la course au titre d'ancêtre des premiers hommes, ont annoncé vendredi des scientifiques français et sud-africains. Après treize années de recherches acharnées, ils assurent avoir établi que ce pré-humain velu, d'à peine plus d'un mètre de haut, vivait bien il y a trois millions d'années, à peu près au même moment que Lucy, sa célèbre cousine éthiopienne découverte en 1974.

Le visage de Little Foot, un australopithèque découvert en Afrique du Sud et qui pourrait être le doyen de l'humanité

Autrement dit, Little Foot est presque un million d'années plus vieux que ne l'affirmait une équipe d'archéologues concurrente (2,2 millions d'années). Et, au même titre que Lucy et les australopithèques d'Afrique de l'est, il peut donc bien être l'un des ancêtres des premiers humains, Homo habilis. « Tout l'enjeu se situe ici. L'Homo habilis apparaît il y a environ 2,5 millions d'années. Si Little Foot a 2,2 millions d'années, en aucun cas il ne peut être notre ancêtre puisqu'Homo habilis existe déjà à l'époque », a expliqué à la presse Laurent Bruxelles, spécialiste de l'archéologie des roches et des paysages.

Une chute mortelle de 20 mètres au fond d'un gouffre

« Jusqu'à aujourd'hui, certains disaient: "l'Afrique du Sud, c'est trop jeune" » pour avoir donné naissance aux premiers hommes. Avec une datation à 3 millions d'années, « on remet Little Foot et l'Afrique du Sud en général dans la course », résume le scientifique de l'Inrap, principal auteur de l'étude publiée vendredi dans la revue Journal of Human Evolution.

Agile sur terre comme dans les arbres, Little Foot a pourtant fait une chute mortelle de 20 mètres au fond d'un gouffre à Sterkfontein, près de Johannesburg. Une zone truffée de grottes et de fossiles de pré-humains - un millier exhumés à ce jour - inscrite par l'Unesco au patrimoine mondial sous le nom de « Berceau de l'Humanité ».

Source : 20 minutes du 14/03/2014