lundi 21 avril 2014

Au Centre européen de la Préhistoire, Interview d'Henry de Lumley pour le 50ème anniversaire du site de Tautavel

Qu’est-ce qui vous a amené à venir fouiller à Tautavel en 1964 ?

La Caune de l’Arago, autrefois appelée « Caverne à ossements d’Argou », a été explorée dès 1828 par Marcel de Serres, Professeur de Minéralogie à l’Université de Montpellier, et Joseph Farines, Pharmacien à Perpignan. Ils y avaient découvert des ossements de faunes disparues, appelées alors antédiluviennes, associées à de gros galets.

La Préhistoire en étant à ses débuts, la Caune de l’Arago fut alors oubliée jusqu’à ce que des amateurs dans les années 1950, y récoltent en surface quelques outils lithiques.

C’est au mois de mars 1964, dans le cadre d’une étude systématique des sites paléolithiques au Sud-Est de la France, qu’alors jeune chercheur au CNRS, je vins visiter la grotte. J’ai constaté que cette caverne contenait un important dépôt de sédiments quaternaires et que le sol était jonché d’ossements fossiles et d’outils lithiques archaïques mis au jour par l’érosion. J'ai décidé alors d’y ouvrir un grand chantier de fouilles, celui-ci débuta le 1er avril 1964, il y a aujourd’hui 50 ans.

Quelles sont les principales découvertes faites à Tautavel depuis 50 ans ?

Au cours des 50 années de fouilles, conduites sous ma direction avec le concours des chercheurs , venus de nombreux pays, plus de 600 000 pièces archéologiques ont été mises au jour : des ossements de grandes faunes quaternaires, des outils lithiques paléolithiques et 147 restes humains fossiles.

Les 147 restes humains fossiles d’Homo erectus européens découverts sont parmi les plus anciens restes d’hommes fossiles mis au jour en Eurasie, et de loin les plus anciens français. Avec le crâne de l’Homme de Tautavel, découvert en 1971, nous disposons de la seule face complète, d’un Homo erectus européen, plus ancien que 400 000 ans.

Le bilan des recherches multidisciplinaires consacrées à la Caune de l’Arago, placées au Carrefour des sciences de la terre, des sciences de la vie et des sciences de l’Homme, permet de suivre l’évolution de l’Homme pendant 600 000 années: l’histoire de son comportement, de son mode de vie, et son environnement.

Il met en évidence que l’Homme s’est toujours parfaitement adapté à son milieu naturel.

Au bout de 50 ans, avez-vous fait le tour de ce qui peut être appris sur les « Hommes de Tautavel » ?

Seule une partie infime du site a été fouillée jusqu’à présent. Des prospections ont mises en évidence, que cette caverne comprend plusieurs galeries qui sont entièrement comblées.

Dans la zone située à l’entrée de la caverne, qui seule a fait l’objet de fouilles, ce sont les dépôts dont l’âge est compris entre 100 000 et 600 000 ans qui ont été explorés. Nous ne connaissons rien encore sur les plus anciens habitants de la caverne, qui ont occupé le site entre 600 000 et 700 000 ans dont les dépôts sédimentaires n’ont été reconnus que par carottage.

La poursuite des fouilles devrait permettre de découvrir d’autres restes humains plus anciens que ceux connus actuellement et de mieux connaitre leur évolution.

Après avoir passé tant d’années à étudier le passé, comment voyez-vous l’avenir de l’homme, est-ce que la préhistoire donne des clefs pour appréhender le présent et peut être l’avenir ?

Les études préhistoriques mettent bien en évidence que l’Homme fait partie intégrante du milieu naturel et qu’il a su toujours s’adapter parfaitement à son milieu naturel malgré les changements incessants des environnements, des climats et des variations de biodiversité.

Il doit prendre en compte qu’il ne pourra jamais s’affranchir de son milieu naturel dans lequel il est intégré, qu’il ne pourra jamais couper les liens qui le rattachent à son environnement et qu’il doit impérativement mettre en place une éthique planétaire capable de protéger son environnement, et d’assurer son avenir.

Quels sont les éléments phare de la célébration du 50ème anniversaire de fouilles de Tautavel ?

Les évènements destinés au grand public:


Conférence d'Hubert REEVES, samedi 26 avril 15H.

« L'Homme au sein de l'Histoire de l'Univers et de la vie ». L’astrophysicien franco-canadien mondialement connu va tenter de répondre, aux grandes questions que l’on peut se poser sur l’univers. Il va notamment décortiquer les grandes découvertes d’hier et d’aujourd’hui.

Présentation de l’ouvrage : « Mémoires de préhistoriens. L’extraordinaire aventure de la Préhistoire. Les Hommes, les outils, les cultures », par Henry et Marie-Antoinette de Lumley, Éditions Odile Jacob.
Exposition de photographies, "450000 ans à Tautavel", 21 juin au 14 août.

Du 21 juin au 14 août, dans l'espace Moretti du Palais des Congrès de Tautavel, présentation d'une exposition de photographies artistiques de Claire ARTEMYZ inspirées par la préhistoire à Tautavel.

L'été à Tautavel, la Préhistoire en Fêtes.

Tout au long de l’été le village autour du musée vit au rythme de la préhistoire. Tous les après-midis, des animations préhistoriques sont proposées aux visiteurs sans supplément de prix.

50ème anniversaire des fouilles, les archéologues du centre de recherches proposent les 23èmes «Conférences de Tautavel» du 21 au 26 juillet, « Les Grands sujets de notre Temps ». Tous les soirs à 21 H en plein air au "Théâtre du millénaire", des scientifiques reconnus mondialement viennent partager leur savoir auprès du public. Gratuit.

L’apothéose du 22 au 23 juillet, "Fêtes de l'Homme de Tautavel", et du 5 au 6 août avec les 23èmes Fêtes de la Préhistoire, les visiteurs peuvent s’initier à différentes techniques préhistoriques (faire du feu, tailler des outils en pierre, faire de la musique, découvrir la cuisine préhistorique…), découvrir des stands scientifiques, des exposants,… Une journée en famille inoubliable !
Si vous le souhaitez obtenir des informations complémentaires sur les événements qui sont organisées dans le cadre de la célébration du cinquantième anniversaire de l’ouverture du grand chantier de fouilles préhistoriques de la Caune de l’Arago vous pouvez prendre contact : Centre Européen de Recherches Préhistoriques de Tautavel, avec Monsieur David ANGELATS - tél : 04 68 38 31 10 et 04 68 29 07 76

Source : Newspress du 16/04/2014